Myrtilles et bleuets : deux fruits très différents

Saviez-vous que l’appellation « myrtille » cache deux fruits très différents ?

Il faut que vous sachiez les distinguer car leur teneur en fodmaps est très différente.

Tout dépend de quel côté de l’Atlantique vous habitez. Tout le monde va appeler ces deux fruits « myrtilles » par abus de langage, même si les Québecois peuvent aussi utiliser « bleuets » pour les deux et faire des distinctions avec les airelles. Beaucoup de confusions, les étiquettes ne précisant pas toujours le « bon » nom qui permettrait d’y voir plus clair.

Comment distinguer myrtilles et bleuets

Au final pour moi, le plus simple est de se focaliser sur la chair et de savoir si cette myrtille vous rend la langue violette ou non 😊.

Nom Myrtille européenneBleuets ou myrtille d’Amérique du Nord
Nom scientifique principalvaccinium myrtillusvacciniums angustifolium
Autres noms courantsmyrtille commune, myrtille sauvage, brimbelles, abrétier, embrunesbleuet sauvage, bleuetier, bleuet à feuilles étroites, airelle à feuilles étroites, airelle de Pennsylvanie, bleuet à feuille dentelée, bleuet feuille-dentelée, bleuet nain
Nom anglaisbilberries, European blueberriesblueberries
OrigineEurope et AsieAmérique du Nord
Pousse2-3 fruits par branche, sur des petits buissons sauvagesPar grappes entières, sur des arbustes
Taille des baiesBeaucoup plus petites, plus juteuses, plus fragiles0,5 à 2 cm (voire plus pour certaines variétés)
👉 ChairRouge foncée, tâche fortement, juteuseClaire (comme un raisin), ne tâche pas vraiment, peu juteuse
GoûtLes deux sont assez différents, la version américaine est entre autre nettement moins sucrée.
Couleur extérieure (frais)La myrtille européenne est plus noire que le bleuet, qui tire vers… le bleu. Mais il faut avoir les deux côte à côte pour bien s’en rendre compte.
CommercialisationEn Europe, la myrtille se trouve souvent surgelée, quand les bleuets sont souvent frais. Au Canada, les bleuets se trouvent aussi bien frais que surgelés, voire secs. En Europe, les « myrtilles sauvages » sont très certainement des myrtilles européennes, mais dans tous les autres cas où vous pouvez simplement lire « myrtille », il faudra vous poser la question.
Le bleuet nord américain se cultive aisément, ce qui n’est pas le cas de la myrtille sauvage européenne, qui est aussi plus fragile (c’est pour quoi on la trouve plus facilement surgelée que fraiche dans le commerce).

J’explique ici en vidéo les différences côte à côte

C’est très parlant :

Teneur en fodmaps des myrtilles et bleuets

Chacun de ces fruit a ainsi sa fiche sur Fodmapedia (voir les deux résultats ici). J’ai opéré cette distinction à la demande de mes utilisateurs, car il est vrai que Monash utilise indifféremment le même terme pour les deux fruits, ce qui induit fortement en erreur (mauvaise traduction, provenant du fait que les myrtilles européennes sont peu consommées chez les anglo-saxons).

Mais pour faire simple : les bleuets nord-américains sont faibles en fodmaps, la myrtille européenne est non testée mais possiblement modérée à riche en fodmaps (a minima fructose). Seuls des tests permettraient de l’affirmer, mais pour moi, mieux vaut rester en dehors des tartes, yaourts ou muffins à la myrtille « européenne » tant que vous êtes en phase 1 ou 2.

La confiture de myrtilles « européenne » a été testée et est riche en fodmaps.

J’espère que c’est désormais plus clair pour vous !

Retrouvez votre vie d'avant

 

Fodmapedia indique la teneur en fodmaps de plus de 3000 aliments. Gratuit pour tous, les membres Premium ont accès à plus de fiches d'aliments, des fiches ingrédients enrichies et à la fonctionnalité des "listes fodmaps".

"Il y a tellement de contenus contradictoires sur internet, vos données m'ont semblé être les plus fiables".

Vous avez aimé cet article très « pratique » ?

Alors vous aimerez certainement ceux-ci qui permettent d’y voir plus clair, car ces aliments naviguent également dans un certain flou artistique entre les différentes variétés et leurs teneurs en fodmaps :

  • Emmanuel

    Merci de m'avoir lu ! Je suis le créateur de Fodmapedia et je suis tombé dans la marmite des fodmaps après un diagnostic de syndrome de l'intestin irritable. Faites un tour sur ma page Qui suis-je pour en apprendre plus sur moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*