Le syndrome de l’intestin irritable : bien comprendre

Pour faire simple : le syndrome de l’intestin irritable (anciennement colopathie fonctionnelle, ou syndrome du colon irritable), abrégé SII, est le nom d’une maladie occasionnant des troubles intestinaux (constipations, diarrhées, ballonnements, gaz, sensation de « poids » sur l’estomac, les troubles dépendent grandement des malades).

Le syndrome de l’intestin irritable est le premier motif de consultation en gastro-entérologie. (source)

Cette maladie n’est pas soignable à l’heure actuelle, le régime faible en « FODMAPs » permet simplement de soulager les symptômes. C’est quasiment la seule méthode proposée et surtout celle qui montre les meilleurs résultats (75% de succès).
Concrètement, c’est un régime alimentaire consistant à éviter certains aliments connus pour causer les troubles.

Comment diagnostiquer un SII ?

C’est l’objet de cet article, Comment se faire diagnostiquer SII et bien choisir son médecin ?.

Attention

  • Il est indispensable d’avoir un diagnostic de maladie posé par un professionnel, ne vous auto-diagnostiquez pas.
  • Ensuite, il est recommandé d’aller voir un(e) diététicien(ne)-nutritionniste pour se faire accompagner pour la mise en place du régime, particulièrement contraignant vu la liste des restrictions, surtout les premières semaines qui sont draconiennes (ça s’améliore vite, courage !). 

Quels sont les déclencheurs de cette maladie ?

Bonne question, la vraie réponse est que personne ne sait, même si la nourriture industrielle, le stress, et quelques autres facteurs sont pointés du doigt.

Beaucoup de patients remarquent que leurs troubles ont commencé suite à ce qu’on l’on a interprété sur le moment comme une grosse gastro-entérite, qui a un peu duré. Mais cela est plus le phénomène visible qui a amorcé les problèmes que la cause réelle.

Est-ce une mode ?

Non, le régime fodmap est une solution proposée aux personnes souffrant du SII, qui est une maladie. Aucun intérêt à suivre ce « traitement » si la maladie n’est pas diagnostiquée. 

Mais pourquoi cette maladie « explose » soudainement ?

Ce qui change beaucoup, c’est que cette solution (les fodmaps) est relativement récente, elle a été développée il y a un peu plus de 10 ans par une diététicienne australienne. Etant la seule solution viable qui a fait ses preuves face à cette maladie, on en parle de plus en plus, mais la véritable raison au fait que cela puisse apparaitre comme une mode, est qu’il est estimé que 4% de la population est touchée par cette maladie, mais que seule une petite partie est diagnostiquée.

On peut donc penser à une « explosion » dans les années à venir, puisque la notoriété de la maladie ainsi que de cette solution sont grandissants. La France a d’ailleurs énormément de retard à ce sujet, les pays anglo-saxons sont très en pointes sur ces sujets, mais plus proche, la Belgique et la Suisse sont également nettement plus avancés sur ces sujets.

Comment soutenir la recherche et les efforts de sensibilisation du syndrome de l’intestin irritable ?

Si vous vivez en France, adhérez à l’APSSII !

Cette Association des Patients Souffrants du Syndrome de l’Intestin Irritable défend nos intérêts à de très nombreux niveaux (Ministère de la Santé, Parlement Européen, monde de la restauration et l’alimentation, presse grand public, corps médical…) et organise conférences, est présente lors de séminaires de professionnels de la santé, etc.

La cotisation annuelle est de 25€, déductible des impôts à hauteur de 66%.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*